Méthodes de concertation

Catalyse© ne se réduit pas à une plate-forte informatique. Elle propose également, des techniques de concertation qui contribuent à une gouvernance participative, dont la base initiale est un groupe opérationnel multisectoriel accompagné d’un comité de pilotage.

Lorsque le projet prend de l’ampleur, on peut envisager une organisation plus complète, illustrée par le schéma suivant :

Les acteurs constituant le partenariat sont réunis dans un groupe opérationnel. Il définit l’ensemble des données utiles, supervise les analyses et interprète les résultats. Il élabore le guide multisectoriel de diagnostic et d’évaluation, le répertoire de services et opère la sélection des indicateurs territoriaux cohérents avec le guide. Il actualise régulièrement les documents ou les bases de données.

Les partenaires collectent les données et les partagent pour l’analyse. Un diagnostic qualitatif identifie les principaux profils de besoins alors que les tris quantitatifs estiment l’importance des groupes d’individus correspondants.

Les acteurs participent ensuite à l’interprétation des résultats au sein d’ateliers thématiques définis et constitués en fonctions des profils de besoins. Les ateliers confrontent les besoins mis en évidence par le diagnostic avec le répertoire des services pour identifier les lacunes et les inadaptations de l’offre de services par rapport aux besoins. Ils comparent encore la distribution territoriale des besoins avec celle des services. Ils confrontent les résultats aux indicateurs territoriaux pour exploiter les potentialités du territoire et pour tenir compte de ses contraintes.

Cette démarche d’observation débouche sur des projets, qui sont élaborés dans les groupes de projet. Elle permet ensuite d’évaluer régulièrement les actions réalisées.

Le partenariat assure également la publication des résultats, d’abord sur un site extranet destiné aux partenaires, puis sur un site Internet public.

La réalisation du diagnostic, sa répétition régulière, la constitution et l’actualisation permanente du répertoire et des indicateurs contextuels alimentent un système d’information partagé et participatif.